Skip to main content

Hélène Cixous. Corollaires d'une écriture

Marta Segarra
Presses Universitaires de Vincennes
2019
978-2-84292-008-9

Es publica Hélène Cixous. Corollaires d'une écriture, sota la direcció de Marta Segarra (Directrice de recherche, Laboratoire d'Études de genre et de sexualité-LEGS, CNRS, i investigadora d'ADHUC—Universitat de Barcelona). Aquest volum col·lectiu mostra la riquesa i la coherència de l'obra d'Hélène Cixous, amb més de 80 llibres publicats, ja que cada llibre de l'autora és un corol·lari d'aquells que el precedeixen, en el sentit que és una "extensió", una "continuació lògica" o "natural". El llibre ofereix diversos apropaments des dels quals es pot moure en el vast paisatge textual d’Hélène Cixous: el poder de la literatura, l’escriptura de la història, la impossibilitat de l’autobiografia, l’habilitat d’escriure per donar vida a l'estil desaparegut. Aquest llibre és també un inventari crític de l’ampli ressò internacional que té l'obra d'Hélène Cixous, que la va convertir en una de les escriptores i pensadores franceses més traduïdes i estudiades del món. Aquest volum, que inclou el text inèdit de Cixous Max und Moritz, et Ma Mère, no només interessarà els lectors d'Hélène Cixous a França i els països francòfons, sinó també a persones que vulguin aprendre a llegir una obra tan rica i singular en el panorama de la literatura contemporània.

 

Table des matières

 

La Liberté éclairant la littérature. Marta Segarra     5

 

I. Livres, délivrez-nous, délirez-nous

À Hélène. Chantal Chawaf     21

Une dame du temps présent. Pierre Bergounioux     23

Hélène Cixous : la littérature et au-delà. Michèle Ramond     25

Aux abords du mythe. Cécile Wajsbrot     33

Écrire au présent, écrire au passé. Réflexions sur la mémoire de l’écriture. René de Ceccatty     43

Cixous gisent les animaux. Frédéric-Yves Jeannet     59

 

II. Frotter la vérité avec l’ail du faux

Aller ou ne pas aller ? Dilemme des marches vers l’origine. Maxime Decout     73

Les lignées d’Ève (suite sans fin). Lecture corollaire  de Correspondance avec le mur et Défions l’augure. Ginette Michaud  89

Fleurir. Eric Prenowitz     109

L’autobiographie à l’œuvre ? Voix/voies de l’enregistrement  dans les manuscrits de Benjamin à Montaigne. Marie Odile Germain     123

Nom de Sangatte, nom de Calais, nom de tous les exils. Pascale-Anne Brault     139

 

III. Qui sont-je ?

Simple comme bonjour : les réseaux sociaux d’Hélène Cixous. Michael Naas     157

Lettre sur le Télégraphe (extraits). Laurent Dubreuil     169

« L’avenir de la blessure ». Peggy Kamuf     185

Ne pas (pouvoir) voir en peinture. Rêver l’art. Claudia Simma     195

Queer écriture***. Nadia Setti     209

 

IV. Tu n’arrêtes pas de m’ourir

Polyphonie polyphénix. Camille Laurens     225

Où le livre délivre... Bertrand Leclair     241

Hélène Cixous ou l’écriture comme transmutation du nevermore. Véronique Bergen     255

 

V. Un fleuve sonore où se jettent tant d’affluents

Le Donne des langues. Michèle Gendreau-Massaloux     267

Allemagne, l’autre. Cristina Morar     279

Nom de plume. Brigitte Weltman-Aron     293

« An ! – An ! » Un syllabaire Cixous. Marie-Dominique Garnier     305

Max und Moritz, et Ma Mère. Hélène Cixous     321

 

Bibliographie générale     337

Les auteur·e·s     347